Accueil> … > Panorama de la céramique en France Manufactures du Sud-Ouest

Le Sud-Ouest

La Rochelle

La production de la faïence à La Rochelle débute en 1721 et s'arrête juste avant la Révolution. Elle est créée par un transfuge de la manufacture Hustin de Bordeaux, Joseph Catarnet. Mais c'est la fabrique d'Henri Brevet, créée en 1751, qui durera le plus longtemps, jusqu'en 1789.La seconde moitié du siècle voit une production variée mais toujours sous l'influence de Rouen. Les décors floraux sont caractérisés par la présence de petites fleurs de bleuets aussi appelées chicorée. Le thème de l'oiseau sur une terrasse, typique du Sud - Est de la France, figure sur les pièces de La Rochelle.
Le petit feu (La pièce est cuite une premiŠre fois pour obtenir un biscuit, puis elle est emaillée et recuite une deuxième fois , le peintre décore la pièce.et subit une ...) apparaît vers 1774 avec des décors floraux ou au chinois.

Bordeaux

Jatte en camaïeu bleu - faience de ToulouseLa manufacture Royale de Bordeaux est créée par Jacques Hustin en 1711. Son privilège prend fin en 1762. Il meurt la même année et son fils Jacques Ferdinand reprend la fabrique jusqu’en 1778. En 1783 la production de faïence s’arrête.

Les faïences se distinguent par l’épaisseur de leur terre, qui les rend plus lourdes que la moyenne. Pendant la première moitié du XVIIIe siècle, les décors en camaïeu (Le camaïeu est le mélange d'une couleur pure additionné de valeurs de ton ( blanc, gris, noir) qui permet de créer un dégradé de ton.) bleu inspirés des faïences de Nevers telles que les fleurs d’inspiration orientale, les décors à lambrequins rouennais, le décor à la Bérain et le décor à guirlandes et festons,  dominent la production.

 

Assiette décor au chinois , décor camaieu vert- Faience de BordeauxLa seconde moitié du siècle voit la généralisation de la polychromie qui apparaît dès 1725-1730.L’influence des fabriques du sud est de la France (Moustiers et Marseille) est prépondérante avec l’emploi des guirlandes de fleurs. Le décor naturaliste floral polychrome est caractérisé dans les bouquets  par la présence de la rose manganèse, de la tulipe et de l’œillet. C’est la jacinthe bleue qui distingue la production bordelaise. L’influence des manufactures de l’Est de la France se manifeste par une tulipe épanouie aux pétales soulignée de jaune et un peigné vert sur l’aile. Les décors à la terrasse d’influence moustérienne sont aussi utilisés avec des grotesques des chinois et un décor particulier dit « à la levrette » réalisés aussi bien en camaïeu (Le camaïeu est le mélange d'une couleur pure additionné de valeurs de ton ( blanc, gris, noir) qui permet de créer un dégradé de ton.) vert qu’en polychromie.

Toulouse

C'est le premier centre de fabrication de faïence dans le grand Sud- Ouest.
La première fabrique date des environs de 1675 avec des faïenciers montpelliérains.
Elle aurait cessé de fonctionner vers 1710. C'est la famille Collondre, originaire également de Montpellier, qui fonde vers 1719-1720, une fabrique qui obtiendra le titre "manufacture royale" en 1725.

Assiette octogonale -décor à l oeillet bleu- ToulouseLes camaïeux bleus et jaunes, de style rouennais marquent la première moitié du XVIIIe siècle. Ce sont des petites fleurs qui se trouvent au centre des plats ou des assiettes dont l'aile (Partie externe de la pièce : peut être plate, creuse, relevée, godronnée( à rinceaux, ajourée ou pleine)) est ornée d'un galon. Le motif aux "raisins vrillés", des guirlandes avec des chutes de fruits, le décor "à la Bérain", n'occupant pas toute la pièce, caractérisent la production toulousaine de la fabrique Collondre. En 1750, une deuxième fabrique est fondée par Aurivel à Toulouse. Les décors floraux se composent de fleurs de solanées d'origine moustérienne en camaïeu (Le camaïeu est le mélange d'une couleur pure additionné de valeurs de ton ( blanc, gris, noir) qui permet de créer un dégradé de ton.) bleu, avec sur les ailes, de petites fleurs caractéristiques aux pétales rayées et de forme cruciforme.

Assiette, camaieu jaune, faience de ToulouseUn autre décor, distinctif de la production toulousaine, est constitué d'un bouquet d'une seule tige d'où se développent toutes les fleurs, soit en camaïeu (Le camaïeu est le mélange d'une couleur pure additionné de valeurs de ton ( blanc, gris, noir) qui permet de créer un dégradé de ton.) bleu soit en camaïeu (Le camaïeu est le mélange d'une couleur pure additionné de valeurs de ton ( blanc, gris, noir) qui permet de créer un dégradé de ton.) jaune, accompagné de feuilles aux nervures marquées et de roses. On attribue à cette fabrique la paternité des grotesques qui vont se répandre dans tout le Sud de la France en se différenciant cependant du modèle moustérien d'origine.